Et de trois pour le BCGO ! en Nationale 2

Ici l'équipe de N3 victorieuse de Holtzheim à domicile 82-70

Entamée avec l’année nouvelle, la série positive en championnat des Villageois s’est poursuivie, non sans quelques difficultés, samedi soir dans le 9-3.

« On n’a pas le droit à l’erreur ici ! », confiait Olivier Bady avant la rencontre. Dans le sillage de Lazare (8 points dans le premier quart) à la mène et avec Kancel efficace dans la raquette adverse (9 points dans le même temps), les Bas-Rhinois prennent les commandes d’entrée. Les primés de Kasperzec et Maksimovic complètent l’escarcelle des Alsaciens qui peinent toutefois à se défaire de la résistance locale. Meilleur réalisateur francilien, Baradji, et ses deux missiles, donne le premier avantage aux locaux (29-27, 12e). Après un long chassé-croisé, celui de Camara permet aux banlieusards parisiens de virer en tête en regagnant les vestiaires (42-40). Fonctionnant sur courant alternatif, le moteur griesois a connu quelques ratés. Ceux-ci se poursuivent au début du troisième quart, quand le quatrième et dernier primé de Baradji porte la marque à 47-40 (21e’), puis 49-42 (23e’) après le panier de Mendy. Olivier Bady insiste à nouveau sur le fait de défendre ensemble et sur le même rythme et ses consignes portent dès lors leurs fruits. Après un dernier avantage local (52-51, 26e’), les Alsaciens prennent les commandes sur un missile de Huttel (52-54, 27e’) pour ne plus les lâcher. Lazare et cinq points de Majstorovic leur permettent de se détacher (53-62). Un instant accrochés dans le dernier quart (58-62, 32e’), les Villageois infligent un 0-10 à leurs hôtes en quatre minutes (58-72, 36e’), avant d’enchaîner par un 8-12. Les Franciliens n’y sont plus.

Avec les mêmes ingrédients que ceux du dernier quart d’heure samedi, la réception de Pfastatt pourrait être synonyme de quatre à la suite pour le BCGO. « Dès qu’on a pu élever notre rythme en attaque et défendre tous ensemble, on a fait la différence, relève Olivier Bady. On n’encaisse que vingt-quatre points en deuxième mi-temps. Chez nous, il y a dix joueurs qui peuvent jouer en imprimant ce rythme élevé dont nous avons besoin pour gagner. Ce soir (avant-hier), les joueurs sortis du banc ont tous apporté quelque chose à l’équipe. »

SAINT-DENIS 66 BCGO 84
Quart-temps: 23-25, 19-15, 11-22, 13-22. Arbitres: M. Marseault et Mme Monniez.

SAINT-DENIS : 26 paniers, dont 6 à 3 points, 8 LF, 20 fautes. Camara 13, Baradji 20, Drogba 13, Mendes 2, puis Ouahhou 7, Mendy 6, Funerat 2, Vanweydeveldt 3.

BCGO : 30 paniers, dont 5 à 3 pts, 19 LF, 20 fautes. Huttel 7, Lazare 19, Kasperzek 13, Kancel 17, puis Majstorovic 11, Maksimovic 10, Hoernel 2, Krauth 2, Kaerlé 3.