Revue de presse du lundi matin

Nationale 2 masculine
Gries logiquement

Photo F.Kobi

C’est Molongo qui ouvre le score, Dieye lui répond immédiatement et inscrit les six premiers points du BCGO. Les Griesois dominent le rebond offensif, mais leur manque de réussite sur les deuxièmes chances permet aux visiteurs de rester aux commandes (13-14, 5e’). Après une série de lancers-francs de Boughedir et Yatera (7 sur 8), Kancel permet au BCGO de reprendre l’avantage sur sa deuxième réussite à 3 points (20-18). Maksimovic, dont c’était la rentrée à domicile, permet au BCGO d’augmenter son avance, mais un tir primé de Boughedir ramène Pfastatt à 3 points à la fin du premier quart-temps.

Dès la première action du deuxième quart-temps, Kaerlé marque sur un drive au coeur de la défense adverse. Pfastatt est en difficulté face à la défense plus agressive des locaux : peu de solution pour le porteur de balle et manque de mouvement en attaque. Le coach Minnig prend rapidement un temps mort (12e’), mais Maksimovic et Kaerlé scorent pour infliger un 11-0 en début de quart-temps (37-23, 13e’). Un tir primé de Molongo arrête l’hémorragie, mais les visiteurs peinent toujours sur jeu rapide et déclenchent trop rapidement les tirs longue distance.

Le coach de Pfastatt reprend un temps mort (15e’) pour mettre en place une défense agressive tout terrain suivie d’un passage en zone. Pfastatt va infliger un 0-9 par l’intermédiaire de Francisco (meilleur marqueur de la rencontre) et Invernizzi : 41-35 (16e’). Olivier Bady doit prendre un temps mort afin de recadrer ses joueurs. Le BCGO gagne des ballons sur fortes pressions défensives, Kaerlé et Hoernel, sur dunk, permettent de reprendre des distances à la mi-temps : 54-42.

Au retour des vestiaires, le jeu s’emballe et de nombreuses pertes de balle sont à déplorer des deux côtés du terrain. Ce diable de Francisco ramène à nouveau Pfastatt sous la barre des dix points : 61-52 (24e’). Huttel et Lazare en pénétration répondent aux tirs extérieurs de Francisco et Invernizzi.

Mais l’accumulation de pertes de balles oblige le coach griesois à prendre un temps mort : 67-58 (28e’). Il est dommage de ne pas pouvoir concrétiser la domination aux rebonds. Un « and one » de Kaerlé suivi d’un tir primé d’Invernizzi ponctuent ce quart-temps : 70-64 (30e’).

Photo F.Kobi

L’entame du dernier acte est toujours sur une base de jeu rapide, deux lancers-francs de Lazare (72-64, 31e’) sont suivis de sa quatrième faute. Willig, par un tir primé et un drive pleine raquette, ramène les visiteurs à cinq points (74-69, 35e’), puis à quatre points (76-72). Mais les Griesois gèrent mieux la fin de match : contre-attaque manquée des verts, mais rebond et claquette de Maksimovic, puis passe de Lazare pour Majstorovic dans la raquette. Le BCGO a assuré l’essentiel.

Nationale 3 masculine
Il n’y a pas eu d’exploit

C’est une équipe du BCGO II encore privée de Villemin, Lazarus et Hoernel qui défiait ce week-end les coéquipiers de Fabien Daure. Incapables de se défaire de l’étau bisontin et victimes d’une nouvelle performance de haute volée du meneur vedette de cette poule J, les joueurs du BCGO II n’ont, dans cette rencontre, pas eu voix au chapitre.

Distancés dès les premiers instants de la partie, les Verts laissent rapidement les locaux s’échapper malgré un Daure en manque de réussite dans ce premier quart-temps (20-10, 10e’).

Le deuxième acte est du même acabit puisque les Villageois, mis sous l’éteignoir et asphyxiés par le travail de sape de la défense bisontine, voient s’envoler avant la pause leurs derniers espoirs d’un hypothétique retour au score (48-24, 20e’).

Plus incisifs dans le troisième acte, les joueurs du BCGO II réussissent à équilibrer la rencontre et à remporter cet quart-temps grâce à un engagement accru en défense, sans toutefois parvenir à passer à la vitesse supérieure dans la moitié de terrain adverse (62-42, 30e’).

Non content d’avoir déjà une assise confortable dans cette rencontre, Daure sort de sa boîte pour punir le BCGO II en alignant quatre paniers primés en cinq minutes et en enquillant les lancers-françs, pour peaufiner un peu plus encore ses statistiques, en dépassant une nouvelle fois la barre des quarante unités, et assurer une victoire depuis longtemps déjà promise à son équipe (88-61, 40e’).

Décidément avec lui, l’exploit en devient banalité…

LE TELETHON 2013

Photo F.Kobi

En marge de ces événements sportifs, samedi soir le BCGO a aussi organisé sa traditionnelle soirée du  TELETHON. C’est finalement 7100 € qui ont été remis à l’AFM grâce au Club et Horn France. Et le gros lot de la tombola, à savoir la Renault TWINGO offerte par le Groupe Renault GRASSER de HAGUENAU a trouvé son nouveau propriétaire. Merci à toutes et à tous pour votre participation et vos soutiens.

Photo F.Kobi