BASKET-BALL Nationale 1 masculine : BCGO – Saint-Quentin (100-89)

Revue de presse DNA 18/11/2017 – Article: Olivier ARNAL // Photo: DNA – Franck KOBI

Gries a réalisé une grosse performance en prenant le dessus, hier soir à la Forest Arena, sur Saint-Quentin (100-89). Les Verts sont deuxièmes de Nationale 1.

« On a relevé le challenge, je suis vraiment très content », lance Ludovic Pouillart, le coach griesois.

On peut aisément le comprendre. Le BCGO a affiché son meilleur visage pour s’offrir le scalp de Saint-Quentin, une deuxième fois en dix jours.

Après avoir éliminé la formation nordiste de la Coupe de France, Gries a remis le couvert en s’imposant hier soir lors de la 10e journée de Nationale 1 (100-89). Un succès logique qui permet aux partenaires de Romain Hillotte de prendre la deuxième place du classement.

Battu le week-end dernier sur le parquet du leader Saint-Vallier, le BCGO a entamé ce nouveau choc au sommet de la meilleure des manières.

Watt au four et au moulin

Sous l’impulsion de leur homme à tout faire Demond Watt (21 points, 10 rebonds et 5 fautes provoquées hier soir), les joueurs de Ludovic Pouillart font tout de suite la course en tête (16-11 à la 5e , 27-19 à la 9e). Les Nordistes s’appuient sur Maurice Walker, dominant à l’intérieur et le pivot américain fait mal (33-28 à la 12e ).

Mais Gries est plus saignant dans cette première période et l’écart grimpe rapidement, pour s’envoler sur un tir primé réussi par Simon Cretaux (46-33 à la 16e ). Le BCGO retourne aux vestiaires avec un matelas de dix points, conforme à sa domination des vingt premières minutes.

Il en faut plus pour impressionner l’ancien pensionnaire de Pro B. En moins de trois minutes, Saint-Quentin efface son retard avec deux primés de Lamine Kanté et une belle action collective conclue par l’ex-Souffelois Daviin Davis (54-54 à la 23e ).

Les Verts repartent de l’avant et creusent un nouvel écart, cette fois décisif, à la suite de deux shoots à trois points signés Cretaux, encore une fois, et Xavier Forcada (75-64 à la 31e ).

Les Griesois veulent cette victoire devant leurs supporteurs et, malgré les efforts de Lamine Kanté (27 points) pour garder la formation saint-quentinoise à flot (84-71 à la 34e , 91-78 à la 37e ), ils vont aller le chercher en s’appuyant sur un collectif performant et surtout une énorme envie de rester les patrons sur leur parquet.