BASKET-BALL Nationale 1, 28ejournée : BCGO – Orchies (92-78)

Revue de presse DNA du 31/03/2018 – Article: Loïc SCHAEFFER // Photo: DNA – Jean-François BADIAS

Sans produire son meilleur basket, Gries-Oberhoffen a retrouvé le chemin de la victoire contre Orchies. Les verts gardent leur salle inviolée et conservent trois succès d’avance sur Saint-Vallier en tête de la N1.

Cela faisait deux matches que le BCGO était à la recherche de son adresse, et hier soir il ne l’a pas totalement retrouvé. “Zengo” et Duro voient la balle flirter avec le cercle sans pouvoir conclure et il faut attendre la troisième minute pour voir Hillotte inscrire le premier panier assorti d’un lancer.

Les verts font étalage de leur capacité à accélérer la balle, mais sans réussite longue distance, permettant ainsi à Orchies de rester collé à leurs basques, et même de passer devant sur un tir primé de De Thaey (9-12, 7e ). L’excellente entrée de Negrobar remet les pendules à l’heure (23-19, 10e ).

Orchies résiste

Negrobar, bien servi par son meneur Forcada, saute jusqu’au plafond pour claquer un alley-oop d’anthologie (28-21, 12e ), mais le manque d’adresse à trois points ne permet pas aux Griesois de faire comme d’habitude un run assassin.

Robinson défend chèrement sa peau dans la raquette et Ateba se faufile entre les lignes pour maintenir les visiteurs dans le coup (32-26, 14e , puis 35-32, 18e ). Hillotte redonne un coup de boost avant la pause dans un match rythmé, certes, mais d’une intensité inégale (45-37, 20e ).

En retombant après un tir, Forcada se tord la cheville gauche et doit quitter ses partenaires qui ont du mal à distancer Orchies. Turner, par sa vitesse, et Robinson au rebond offensif donnent du fil à retordre à la défense du leader (52-48, 24e ). C’est alors qu’arrive sans crier gare la fameuse série. Sylla en percussion, Crétaux de loin et Watt dans la peinture collent un 10-0 aux visiteurs (68-54, 30e ).

Le show Crétaux

Turner veut maintenir le suspense mais Crétaux, auteur de dix points de rang lui grille la politesse (79-59, 25e ). L’écart grimpe jusqu’à 25 points (81-66, 37e ), mais Gries s’emmêle les pinceaux dans les dernières minutes, permettant au rugueux De Thaey et aux Nordistes de se refaire la cerise (81-68, 38e ). Sylla donne un dernier coup de rein pour assurer aux verts la 25e victoire de la saison (92-78).

« Ce n’est jamais évident de se remettre à l’endroit après une défaite. On était un peu nerveux en début de match parce que l’on avait à cœur de se rattraper après notre prestation à Saint-Quentin qui a laissé à désirer », confie Simon Crétaux, très en vue hier.

Sans faire du grand art donc, les verts renouent avec le succès après leur faux pas dans l’Aisne la semaine passée. Il le fallait, pour rester invaincu à domicile et conserver les trois précieux points d’avance sur leur dauphin, Saint-Vallier.