Après un démarrage en dents de scie, les villageois ont lancé la « machine » qui, au fil des matchs, devient de plus en plus compliquée à stopper. Le duo espagnol était bien huilé et a fait parler la poudre ce soir.

Le début de match est progressif avec des tentatives qui peinent à aboutir proprement des deux côtés. Il faudra attendre 5 minutes pour voir de la fluidité et des automatismes prendre le dessus.

C’est dans le quart suivant que les Verts prennent le large à coup de pénétrations et de fautes provoquées mais surtout plusieurs missiles de loin signés Crétaux et Zengotitabengoa. A la mi-temps c’est un score sans appel qui renvoie les deux équipes au vestiaire : 47 à 28 !

Au retour sur le parquet, les engrenages restés chaud ne suffisent plus et les Géants Verts voient leurs adversaires du soir revenir petit à petit. Mais Simon Crétaux décide à nouveau de sortir de sa boîte en enchaînant les tirs « clutch » redonnant de l’agressivité à ses partenaires. La raquette de nouveau verrouillée, ils gardent un avantage de +17 points à la fin de ce 3ème quart temps.

Dans le dernier acte, la partie reste disputée. Les allemands passent la vitesse supérieure et provoquent de plus en plus de fautes. Les 1c1 sont plus difficiles à contenir et les sanctions tombent. Toutefois, la fluidité offensive est toujours présente et le BCGO garde la tête. Les contre-attaques sont de retour et donnent le tempo. Glenn Duro et Xavi Forcada font même le spectacle avec tour à tour un dunk à 1 main à pleine vitesse et un tir à 3 points à bout de bras avec la faute provoqué en prime.

La fin de rencontre permet aux « jeunes » de fouler le parquet et de s’exprimer … Noé a même pu tirer son épingle du jeu avec un panier primé, deux bonnes pénétrations, une passe décisive et une interception.

 

Score de la rencontre : BCGO 91 – 62 SPEYER

Stats du match

BCGO

NEGROBAR 4 – CRETAUX 11 – SYLLA 5 – WATT 12 – HILLOTTE 4 – DURO 11 – FORCADA 15 -ZENGOTITABENGOA 22 – SCHOTT  3 – MACKOWIAK – DELAR 4 – POULARD

SPEYER

HARTINGEN J. 1 – REZENDEN 21 – WROBLENSKI 3 – HARTINGEN S. – ELLIS 10 – MELEN 1 – WEIHMANN – ACOSIA 7 – ANQUES 10 – SALTO 9